Coronavirus: Je rentre de mes courses, je fais quoi ?

29 mars 2020

Files d’attentes placides (ou pas) qui s’allongent dans les rues, chacun gardant une distance de sécurité d’un mètre minimum

Vigilance accrue, même avec un masque couvrant le nez et la bouche, pour ne pas toucher son visage (nez, bouche, yeux) jusqu’au retour à la maison après un bon lavage de main

Entrée au compte-gouttes pour éviter de se croiser dans les rayons,

Paiement par carte bancaire pour limiter la manipulation de la monnaie où pourrait se déposer le virus...

C’est fait, vous avez dans votre panier de quoi tenir quelques jours. Au retour à domicile, il reste quelques gestes barrières à mettre en place.

LES BONS GESTES a votre retour :

Retirer ses chaussures : 

C'est un réflexe de confort et d’hygiène auquel aucun japonais ne dérogerait et déjà très pratiqué en France. Cela évite de diffuser chez soi les micro-organismes présents dans les rues et s’accrochant aux semelles. Au passage, laver les pattes de votre chien s’il vous a accompagné.

Vous laver :

Le mieux est de laver vos vêtements et d'en changer et de prendre une douche pour laver soigneusement corps et cheveux. Certains recommandent d’en faire autant avec les lunettes, même si le risque est faible sauf à avoir reçu en direct les postillons d’une personne contaminée.

Lorsque vous vous lavez simplement les mains, il faut le faire consciencieusement : Il faut que le lavage soit assez long, minutieux, et que le savon soit bien réparti sur l'ensemble de la surface de la main.

Laisser au moins trois heures les courses dans le sac de transport ou le réfrigérateur :

Déposez vos courses (sans les emballages autant que possible, comme pour les yaourts par exemple) et oubliez les quelques heures (le plus sera le mieux) avant de les ranger ou de les cuisiner.

Posez vos achats sur une surface différente de celle où ils seront cuisinés… par terre près de la porte d’entrée par exemple.

Concernant la durée durant laquelle le virus peut être actif sur une surface inerte, il n’existe pas à ce jour de consensus dans la communauté médicale. On parle de 24 heures pour le papier et le carton, 48 heures sur le plastique, beaucoup moins pour les objets en cuivre... Cela ne signifie pas que le virus est encore une source possible de contamination, il faut en effet une certaine charge virale pour être contaminé. "Sur un objet, le virus n’est plus infectieux au bout de trois heures", affirme l’Inserm ainsi que de nombreux infectiologues.  
Sac de course, sac à main et portefeuille restent dans l’entrée :  posez vos affaires toujours au même endroit dès que vous rentrez chez vous.

Rincer à l’eau les fruits et légumes avant de les consommer : Il ne faudra pas les reposer sur une surface potentiellement souillée (par les mêmes légumes juste après l’achat par exemple, ou par le sac de courses) avant un nettoyage au savon ou avec un désinfectant.

Soyez vigilant, il n'y a que comme ça que vous pourrez vous protéger de façon optimale.

 

Un article rédigé par C. Ojeda, régisseuse aux Villages d'Or de Saint-Jean (31) dans sa gazette du 27 mars

 

  • Partager sur
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google +
  • Partager sur email